À propos

De 1946 à 1949, une guerre civile sanglante divise la Grèce, opposant les bérets rouges communistes aux bérets noirs des forces gouvernementales. Le village de Kastélos n'est pas épargné, ses habitants survivant tant bien que mal parmi les ruines, sous la menace de l'arrivée des partisans réfugiés dans la montagne. Parmi eux, le pope Yannaros fait le choix de l'action pour trouver une issue à cet affrontement fratricide. Tiraillé entre son amour du Christ et son désir de justice, son personnage souligne l'impasse à laquelle mène l'affrontement des deux camps. C'est cependant cette quête d'apaisement qu'il poursuit jusqu'au bout, s'efforçant de jouer les intermédiaires en vue d'une conciliation source de liberté pour tous.
Écrit au plus fort de la guerre civile grecque, ce texte porte l'empreinte du désespoir éprouvé par Kazantzaki face à la violence de ces combats. Condamnation sans faille du dogmatisme de chacun des deux camps, ce grand roman demeure d'une profonde actualité tant il fait écho aux multiples conflits qui ne cessent de déchirer le monde.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Nikos Kazantzáki

  • Traducteur

    RENE BOUCHET

  • Éditeur

    Cambourakis

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    05/06/2024

  • Collection

    Cambourakis Poche

  • EAN

    9782366248951

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    380 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    294 g

  • Support principal

    Poche

empty